Isolement social, cuisine et alimentation : étude chez des personnes retraitées vivant à domicile.

Thèse
Doctorants :
Sonia BOUIMA
Extrait :
Dans une société à la population vieillissante, la préoccupation pour la qualité de vie et la santé des « séniors » constitue un des enjeux majeurs. Si s’alimenter est un acte vital, on sait aujourd’hui qu’il constitue un des facteurs clés d’un vieillissement physiologique « réussi » : « bien manger » et « bien vieillir » se révèlent être étroitement corrélés. Au-delà de sa dimension nutritionnelle, manger constitue, pour la plupart d’entre nous, un moment de plaisir et de convivialité, de même que l’acte de cuisiner qui le précède. Mais qu’en est-il lorsque des évènements biographiques liés à l’avancée en âge ¬(passage à la retraite, décès du conjoint, perte de mobilité, etc.) viennent perturber notre rapport à la société et nous isole potentiellement d’autrui ? Ce sont précisément ces « situations d’isolement » que nous projetons de définir au regard de l’alimentation à travers une approche ethnographique. Quel est l’impact de l’isolement social sur les pratiques alimentaires et culinaires des personnes retraitées ? Et, à l’inverse, de quelle manière des actions expérimentales autour de l’alimentation (atelier cuisine, repas partagés, etc.) peuvent contribuer à maintenir voire à recréer du lien social chez les personnes retraitées ?
Directeur de thèse :
Séverine Gojard - Maxime Michaud
École doctorale :
Ecole doctorale ABIES, AgroParistech
Partenaires :
  • AG2R Mondiale

A la une

  • 6ème édition de l'Ecole d'Eté
    La prochaine édition de l’Ecole d'Eté abordera les thèmes de la communication orale, du financement de la recherche ainsi que de l’insertion professionnelle des jeunes chercheurs. Les ...

Institut Paul Bocuse

Château du Vivier - Ecully
Tél. +33 (0)4 72 18 02 20

20, place Bellecour - Lyon
Tél. +33 (0)4 78 37 23 02

Portrait de doctorant

Suivez-nous