La perception des environnements lumineux de chambres d’hôtel : effets de l’éclairage, de l’usage et des caractéristiques individuelles sur le jugement d’appréciation en situation réelle.

Thèse
Doctorants :
Pauline FERNANDEZ
Extrait :
Compte tenu des évolutions technologiques et réglementaires actuelles, l’apparition de la technologie LED décuple les possibilités de conception d’environnements lumineux adaptés aux attentes et besoins des usagers. Bien qu’ingénieurs et architectes accordent une importance croissante à la qualité de l’éclairage, peu d’éléments fondamentaux de l’environnement lumineux ont été scientifiquement identifiés eu égard aux attentes des clients dans le secteur de l’hôtellerie. Dans ce contexte, notre projet de recherche vise à mieux comprendre la perception des environnements lumineux de chambres d’hôtels du point de vue de l’usager, le client de l’hôtel lui-même. Nous faisons l’hypothèse que l’évaluation d’un environnement lumineux dépend à la fois des caractéristiques physiques de l’éclairage, de la situation dans laquelle il est perçu ainsi que des caractéristiques individuelles des usagers qui le perçoivent. Une méthodologie en trois phases a été construite pour tester cette hypothèse et accéder au jugement d’appréciation des usagers d’une chambre d’hôtel en situation réelle. La première phase a permis de mettre en évidence l’importance que le client accorde à la lumière en fonction des situations d’usage qui ponctuent son séjour à l’hôtel, telles que les situations de détente ou de travail. La deuxième a conduit à la sélection des paramètres de l’éclairage pertinents dans la conception d’environnements lumineux de chambres d’hôtels, fondée sur les préférences de la clientèle. La troisième a permis de mesurer l’influence de la situation d’usage sur l’évaluation des environnements lumineux variables en termes de niveaux de lumière et de températures de couleur. Les résultats de cette étude ont montré que les environnements lumineux préférés des usagers sont caractérisés par une teinte chaude et une faible quantité de lumière lors d’une situation de détente, contrairement à une situation de travail où une teinte chaude et une forte quantité de lumière sont préférées.
Directeur de thèse :
Agnès Giboreau, Marc Fontoynont
École doctorale :
NSCO - Université Lyon 1
Partenaires :
  • ENTPE
  • Université Lyon 1
  • Accor
  • Schneider
  • Somfy
  • Philips
Date de soutenance :
9 novembre 2012

A la une

  • Symposium et Workshop Cooking as a ritual
    Le Centre de Recherche rassemble régulièrement des chercheurs et professionnels venus du monde entier pour échanger autour des thèmes de recherche étudiés à l’Institut Paul Bocuse. Son ...

Institut Paul Bocuse

Château du Vivier - Ecully
Tél. +33 (0)4 72 18 02 20

20, place Bellecour - Lyon
Tél. +33 (0)4 78 37 23 02

A télécharger

Suivez-nous