Recherche

Au coeur de chaque projet, une question d’intérêt public ou privé

Pour chaque projet, l’équipe du Centre de Recherche traduit la problématique opérationnelle des acteurs en question scientifique traitée dans une discipline académique spécifiquement choisie.

La recherche
Au plan scientifique, la recherche permet ainsi de faire progresser la connaissance au plan conceptuel en dégageant des facteurs clés des mécanismes étudiés en se basant sur une vision pluridisciplinaire. Ces résultats sont communiqués à la communauté scientifique internationale par le biais d’articles dans des revues à comité de lecture et par des conférences. Au plan opérationnel, les travaux donnent lieu à des recommandations appliquées qui constituent un tremplin pour l’innovation.

Par principe, les travaux sont conçus en intégrant la complexité des situations réelles et en couplant, si besoin, différentes approches méthodologiques, telles que l’observation, la mesure des choix, des perceptions, des quantités consommées, ou encore le suivi et l’analyse des interactions sociales.

Des programmes de recherche collaboratifs sont soutenus par le Comité Recherche, auquel adhèrent des partenaires privés qui bénéficient ainsi de la primeur des résultats et d’accès privilégiés aux ressources de l’Institut. Présidé par Catherine Rouby, du Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, il associe chercheurs et industriels. Le comité se donne pour mission d’une part, d’enrichir la connaissance sur les comportements alimentaires au moyen d’études réalisées in situ, de la préparation à la consommation, et d’autre part de permettre les échanges entre professionnels (industrie alimentaire, hôtellerie-restauration, recherche) pour générer des perspectives d’innovation (veille stratégique, collaborations, nouvelles approches).

Contact : Estelle Petit


Trois grands programmes collaboratifs sont en cours :

LA CREATIVITE CULINAIRE
Comment la caractériser (typologie, critères et expertise) ?
La créativité est la capacité à réaliser une production qui soit à la fois nouvelle et adaptée au contexte dans lequel elle se manifeste. Depuis plus d’un siècle la psychologie cherche à comprendre les mécanismes qui sous-tendent les diverses formes de créativité. Des tests psychologiques fiables permettent désormais d’évaluer la créativité individuelle, de distinguer entre différents processus créatifs, et de comprendre la relation entre la créativité et le niveau d’expertise d’un individu ou d’une population. Ces outils sont encore peu exploités dans le domaine culinaire. Or les chefs, comme les développeurs, se doivent plus que jamais de répondre à un impératif de créativité considéré comme une condition nécessaire de la croissance économique moderne. L’objectif de ce programme collaboratif est de mettre à profit ces outils dans le but de stimuler l’innovation et de comprendre la perception de la créativité d’un produit chez les professionnels et les consommateurs.

Responsable du programme : Jérémie Lafraire

LES CHOIX ALIMENTAIRES HORS DOMICILE

Quelles articulations entre l’offre et la demande ?
En restauration, et particulièrement en libre-service, les clients font leurs choix en fonction de leurs préférences, mais aussi de l’information et de l’architecture des choix, c’est-à-dire l’environnement dans lequel l’offre alimentaire est mise à disposition. Aujourd’hui, un enjeu majeur est de favoriser des choix équilibrés entre plaisir et santé tout en luttant contre le gaspillage alimentaire. À cette fin, des expérimentations au Living Lab permettent d’étudier les déterminants des choix et les arbitrages entre préférences sensorielles, prix et préoccupations de santé et d’environnement. L’accent est mis, plus particulièrement, sur l’exploration des effets de l’information et ceux du design de l’offre.

Responsable du programme : Laure Saulais

L’OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DES PRATIQUES CULINAIRES ET DES REPAS
Comment mange-t-on et cuisine-t-on dans le monde d’aujourd’hui ?
Lieu majeur d’expression de chaque culture, l’alimentation est également, par son évolution, un révélateur des transformations à l’échelle mondiale. Au travers d’un outil novateur utilisant les nouvelles technologies, le but de l’Observatoire est de recueillir et d’analyser à grande échelle les pratiques alimentaires en matière de préparation et de consommation, leurs spécificités et leurs dynamiques. Accompagné par Claude Fischler, sociologue et directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, l’observatoire s’appuie sur le réseau international de la Worldwide Alliance et de centres de recherche partenaires installés dans divers pays.

Responsable du programme : Maxime Michaud


La vision pluridisciplinaire de la recherche est développée au travers des projets, mais aussi par l’intermédiaire des activités de transfert de connaissance conduites au Centre de Recherche : publications scientifiques, séminaires de recherche, symposiums internationaux.
 

A la une

Institut Paul Bocuse

Château du Vivier - Ecully
Tél. +33 (0)4 72 18 02 20

20, place Bellecour - Lyon
Tél. +33 (0)4 78 37 23 02

Appel à participation

Vous avez la possibilité de devenir « sujet d’expérience » en participant à des enquêtes et/ou en étant filmé pendant un repas.
> Contact

Informations

Suivez-nous