Goût et Cancer: Vers un prise en charge culinaire des troubles sensoriels et de la dénutrition liés aux chimiothérapies

Thèse
Doctorants :
Kenza DRARENI
Extrait :
La chimiothérapie implique divers effets secondaires dont la perturbation du goût et de l’odorat. Ceci entraine une modification de la perception et de l’appréciation des aliments, pouvant avoir un impact sur le comportement alimentaire des patients et sur leur qualité de vie. L’objectif scientifique de cette recherche est de comprendre les mécanismes sensoriels impliqués dans la modification des perceptions, et d’en observer les conséquences sur les habitudes, les préférences alimentaires des patients atteints de différents types de cancers et traités par différentes molécules de chimiothérapie. L’objectif opérationnel est de mettre en place une intervention permettant de tester et de valider des recommandations culinaires pour les patients, leurs familles, et les professionnels de la restauration afin d’améliorer la condition des patients qui subissent ce type d’effets secondaires.
Directeur de thèse :
Dr. Agnès Giboreau - Pr. Moustafa Bensafi
École doctorale :
Centre de Recherche Neurosciences (Lyon)
Partenaires :
  • Elior
  • Apicil

A la une

Restaurant Saisons

Château du Vivier
1A chemin de Calabert
69130 Ecully
Tél. +33 (0)4 28 31 70 44

Portrait de doctorant

Suivez-nous